Devenez bénévole de l'IDAHO

  Recevoir la newsletter du site
Devenir militant-e
Mot de passe oublié?
- Page d'accueil
- Recevez la newsletter
- Espace des Militant-es
- Le site IDAHO international
- Contactez-nous
Nos actions - Comité IDAHO France
- Nos tweets (@alexandreidaho)
- Notre actualité en France
- L'Idahomètre
- Nos dépêches
- Nos campagnes
- Notre actualité à l'international
- Nos communiqués de presse
- Nos archives (France)
- Nos archives (international)
- Nos ateliers
- Nos observatoires
Comment nous aider ? - Comité IDAHO France
- Créez votre propre IDAHO
- Devenez Bénévole IDAHO
- Devenez Militant-e IDAHO
- Faites un don à IDAHO
- Mobilisez les stars !
- Mobilisez les mécènes !
- Webmaster, faites un lien IDAHO
Qui sommes-nous - Comité IDAHO France
- IDAHO International Vidéo disponible
- IDAHO France Vidéo disponible
- Des avancées institutionnelles
- IDAHO en quelques chiffres
- Le Comité IDAHO
- Le logo IDAHO
- Nos brochures
- Notre bureau
- Notre conseil d'orientation
- Le fondateur de l'IDAHO Vidéo disponible
Pour aller plus loin - Comité IDAHO France
- Réflexions sur l'homophobie
- Citations homophobes
- Quelques ressources
- Toutes les vidéos du site
- Notre revue de presse
- Partenaires et liens utiles

«L'accord de Sexion d'Assaut avec les associations ne règle rien»
(12-10-2010)

«L'accord de Sexion d'Assaut avec les associations ne règle rien»

La polémique sur Sexion d'Assaut est-elle relancée? Après qu'un accord (incluant notamment une chanson contre l'homophobie) a été signé, le front des LGBT se divise sur la posture à adopter face à l'homophobie du groupe.

Les engagements de Sexion d'Assaut contre l'homophobie ne font pas que des heureux. En l'occurrence, des associations qui n'ont pas participé aux rencontres avec le groupe s'élèvent aujourd'hui contre un accord (incluant notamment une chanson contre l'homophobie, lire notre article) qui selon elles «ne change rien».

Dans un communiqué commun, la Fédération LGBT (ex-Intercentres LGBT) et le Collectif contre l'homophobie critiquent ouvertement le Comité IDAHO (Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie) et le Cran (représentant des associations noires), qui «n'ont pas tenu compte des associations LGBT de terrain qui sont en première ligne sur ce dossier depuis une dizaine de jours». Pour elles, les annonces faites sont «secondaires» et ne règlent pas «le problème de fond qui est l'engagement du retrait effectif du marché et du net de toutes les chansons homophobes» du groupe. «La vingtaine d'associations implantées sur le territoire national, et principalement en régions, pourront donc ne pas se sentir liées par cet accord conclu dans la précipitation», menacent-elles, alors que l'accord prévoit des rencontres avec les associations locales au fil de la tournée du groupe.

Un communiqué que déplore Louis-Georges Tin, le principal visé par cette réaction puisqu'il est à la fois président du Comité IDAHO et porte-parole du Cran. «On n'a pas fait cavalier seul, les points de l'accord avaient été discutés avec ces associations.» La question du retrait des chansons publiées «a bien été évoquée avec Sony Music France et Sexion d'Assaut, même si cela ne figure pas – par simple oubli – dans le communiqué final. Ils ont demandé aux sites de fans et aux sites de vidéo le retrait de ces morceaux», précise-t-il, même si la publication sur iTunes du morceau Cessez le feu (lire article) n'a pas été évoquée.

Prescription malheureuse
Et, plus généralement, Louis-Georges Tin affirme ne pas regretter sa propre approche du problème, «davantage dans la coopération que dans l'insulte. Quand on a humilié les gens et tué leur carrière, on ne peut pas discuter. De fait les résultats sont là, et la maison de disque semble même vouloir aller plus loin que les engagements qu'elle a déjà pris à notre égard.»

Reste que tous les militants sont d'accord sur une conclusion: l'affaire Sexion d'Assaut aura prouvé les insuffisances des lois contre l'homophobie, et même «la hiérarchisation des discriminations» comme l'écrivent Fédération LGBT et Collectif contre l'homophobie. «Lors du vote de la loi du 30 décembre 2004 qui a créé les infractions d'injures liées à l'orientation sexuelle et au sexe, nos associations avaient pointé le délai de prescription particulièrement court (3 mois) comparativement à celui en vigueur pour les injures liées à l'origine ethnique, la couleur ou la religion (1 an), écrivent-elles. Dans l'affaire Sexion d'Assaut, les poursuites judiciaires sur le plan pénal sont impossibles car les propos, dans International Hip Hop, et les chansons homophobes du groupe sont prescrits puisqu'ils datent de plus de trois mois.»

Paul Parant
(Tétu - www.tetu.com/actualites/france/laccord-de-sexion-dassaut-avec-les-associations-ne-regle-rien-18066)


<Retour Liste>

Sexion d'Assaut à guichets fermés >>
<< Des associations LGBT proposent une série d'engagements contre l'homophobie à Sexion d'Assaut

Webmaster, cliquez-ici - Contactez-nous - Mentions Légales - © Comité IDAHO France - 2011/18

Homosexuals persecuted in Chechnya: the silence of the International Criminal Court
Nos communiqués de presse
Homosexuals persecuted in Chechnya: the silence of the International Criminal Court
(18-12-2017)

On May 16, 2017, the Idaho France Committee and two other NGOs filed a complaint of genocide against Chechen President, Ramzan Kadyrov, at the International Criminal Court.
Homosexuelle in Tschetschenien verfolgt: das Schweigen des Internationalen Strafgerichtshofs
Nos communiqués de presse
Homosexuelle in Tschetschenien verfolgt: das Schweigen des Internationalen Strafgerichtshofs
(18-12-2017)

Am 16. Mai 2017 reichten das Comité Idaho France und zwei weitere NGOs beim Internationalen Strafgerichtshof eine Klage gegen den tschetschenischen Präsidenten Ramzan Kadyrow wegen Völkermordes ein.
Homosexuels persécutés en Tchétchénie : le silence de la Cour Pénale Internationale
Nos communiqués de presse
Homosexuels persécutés en Tchétchénie : le silence de la Cour Pénale Internationale
(18-12-2017)

Homosexuels persécutés en Tchétchénie : le silence de la Cour Pénale Internationale.Le comité Idaho France et deux autres ONG ont déposé plainte le 16 mai 2017 pour génocide auprès de la Cour Pénale Internationale contre le Président tchétchène
Homophobie en Tchétchénie : «La plainte oblige la Cour pénale internationale à des vérifications»
Notre actualité à l'international
Homophobie en Tchétchénie : «La plainte oblige la Cour pénale internationale à des vérifications»
(17-05-2017)

Mouss, Stop homophobie et le comité idaho france dépose plainte contre le président de la Tchétchénie.
Journée Internationale contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie 2018 Thème annuel :  SOLIDARITÉ et ALLIANCES IDAHOT 2018
Dépêche
Journée Internationale contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie 2018 Thème annuel : SOLIDARITÉ et ALLIANCES IDAHOT 2018
(01-11-2017)

Cette année, le thème proposé IDAHOT2018 est SOLIDARITÉ et ALLIANCES Journée Internationale contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie 2018
La Tunisie s’engage à cesser les examens anaux, garantir la protection des LGBTQI, mais rejette toute décriminalisation
Notre actualité à l'international
La Tunisie s’engage à cesser les examens anaux, garantir la protection des LGBTQI, mais rejette toute décriminalisation
(22-09-2017)

La Tunisie s’engage à cesser les examens anaux, garantir la protection des homosexuels, mais rejette toute décriminalisation.
Urgence #Tunisie : Les #homosexuels systématiquement « torturés » dans l'indifférence générale
Notre actualité à l'international
Urgence #Tunisie : Les #homosexuels systématiquement « torturés » dans l'indifférence générale
(20-09-2017)

TUNISIE : Suite aux nombreux témoignages de victimes et alertes de l'ONG tunisienne Shams, Le Comité Idaho France et STOP homophobie dénoncent la cinquantaine d'arrestations .
Rapport International annuel IDAHOT 2017
Notre actualité à l'international
Rapport International annuel IDAHOT 2017
(14-07-2017)

Diffuser la créativité et le courage, des milliers de militants dans le monde entier ont fait de cette Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie
TV5 MONDE : Journée mondiale contre l'homophobie : triste état des lieux "video à découvrir en un click sur le lien"
Notre actualité en France
TV5 MONDE : Journée mondiale contre l'homophobie : triste état des lieux "video à découvrir en un click sur le lien"
(17-05-2017)

TV5 MONDE: Explications d'Alexandre Marcel,Président du comité idaho france et porte-parole de l'association Stop Homophobie 17 05 2017
Dépêche