Faites un don à IDAHO

  Recevoir la newsletter du site
Devenir militant-e
Mot de passe oublié?
- Page d'accueil
- Recevez la newsletter
- Espace des Militant-es
- Le site IDAHO international
- Contactez-nous
Nos actions - Comité IDAHO France
- Nos tweets (@alexandreidaho)
- L'Idahomètre
- Nos dépêches
- Nos campagnes
- Notre actualité en France
- Notre actualité à l'international
- Nos communiqués de presse
- Nos archives (France)
- Nos archives (international)
- Nos ateliers
- Nos observatoires
Comment nous aider ? - Comité IDAHO France
- Créez votre propre IDAHO
- Devenez Bénévole IDAHO
- Devenez Militant-e IDAHO
- Faites un don à IDAHO
- Mobilisez les stars !
- Mobilisez les mécènes !
- Webmaster, faites un lien IDAHO
Qui sommes-nous - Comité IDAHO France
- IDAHO International Vidéo disponible
- IDAHO France Vidéo disponible
- Des avancées institutionnelles
- IDAHO en quelques chiffres
- Le Comité IDAHO
- Le logo IDAHO
- Nos brochures
- Notre bureau
- Notre conseil d'orientation
- Le fondateur de l'IDAHO Vidéo disponible
Pour aller plus loin - Comité IDAHO France
- Réflexions sur l'homophobie
- Citations homophobes
- Quelques ressources
- Toutes les vidéos du site
- Notre revue de presse
- Partenaires et liens utiles

Gard / Homophobie : le Comité Idaho fait condamner trois homophobes sur Twitter

Gard / Homophobie : le Comité Idaho fait condamner trois homophobes sur TwitterAlexandre Marcel, président du comité Idaho-France qui coordonne en France la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie.

ARCHIVES ALEXIS BETHUNE
 

Le 13 août 2013, le comité Idaho-France, association de lutte contre l'homophobie, avait  porté plainte contre le réseau social Twitter pour des centaines de hastags homophobes. Mardi 20 janvier 2015, le tribunal correctionnel de Paris a condamné trois personnes à des peines d'amende. 

"Nous sommes contents. C'est une première", a expliqué sans hésitation, Alexandre Marcel, le Gardois président de Idaho- France (International Day against Homophobia and Transphobia), "Trois personnes ayant posté des hastags homophobes viennent d'être condamnées.  En revanche, nous ne sommes pas du tout satisfaits que Twitter dont la part de responsabilité est loin d'être négligeable, échappe à toute sanction", a-t-il ajouté.

Plainte pour délit de provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence

La plainte pour "délit de provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence", selon l'avocate du comité Me Félicité Esther Zeifman, avait été déposée "directement auprès du parquet", a souligné le président gardois du comité qui est en France, le responsable de la Journée contre l'homophobie et la transphobie.

Des  investigations techniques ont permis d'identifier trois personnes

Après le lancement, le 10 août 2013  des premiers mots-dièse homophobes, plusieurs milliers de messages appelant à la haine contre les homosexuels les avaient repris sur Twitter en quelques heures.  Des  investigations techniques ont permis l'identification de trois personnes ayant décliné le mot-dièse #BrulonsToutLesGaysSur...

Condamnées pour provocation à la haine et à la violence à raison de l'orientation sexuelle

Deux d'entre elles ont reconnu les faits. Ces trois personnes ont été condamnés à 300 euros d'amende avec sursis pour l'une et les deux autres, chacune à 500 euros d'amende, au motif de  "provocation à la haine et à la violence à raison de l'orientation sexuelle".

Des dommages et intérêts pour le comité Idaho-France

 En outre, le tribunal correctionnel de Paris a condamné les trois personnes à verser au comité Idaho-France qui s'était porté partie civile, au titre des dommages et intérêts, 300 euros pour l'une d'entre elles et à 500 euros pour chacune des deux autres. 

Un hastag qui incitait les gens à le  partager

Alexandre Marcel, le président du comité, pour la France, de lutte contre l'homophobie et la transphobie, ne comprend pas pourquoi "Twitter qui avait laissé pendant trois jours cet hastag en premier, ce qui signifiait qu'il était très suivi et qui incitait les gens à le partager n'a pas été sanctionné". 

 



<Retour Liste>

Classement des ministères en matière de lutte contre l'homophobie >>
<< Rapport complet sur la mission transphobie


Webmaster, cliquez-ici - Contactez-nous - Mentions Légales - © Comité IDAHO France - 2011/17

Résolution de dépénalisation universelle de l'homosexualité en 10 questions "Idahot France"
Dépêche
Résolution de dépénalisation universelle de l'homosexualité en 10 questions "Idahot France"
(07-11-2017)

La Résolution pour la dépénalisation universelle de l'homosexualité en 10 questions...
Rapport complet sur la mission transphobie
Notre actualité en France
Rapport complet sur la mission transphobie
(17-05-2016)

Depuis 2004, le Comité IDAHO a alerté les autorités publiques sur la question des violences transphobes, qu’il convient de combattre, mais d’abord d’étudier...
#IDAHOT2016 Journée Internationale de Lutte contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie
Notre actualité en France
#IDAHOT2016 Journée Internationale de Lutte contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie
(17-05-2016)

Thématique de la Journée du 17 mai 2016 Santé Mentale et Bien-être des personnes LGBTI Stop à l'Homophobie et à la Transphobie Médicale