Webmaster, faites un lien IDAHO

  Recevoir la newsletter du site
Devenir militant-e
Mot de passe oublié?
- Page d'accueil
- Recevez la newsletter
- Espace des Militant-es
- Le site IDAHO international
- Contactez-nous
Nos actions - Comité IDAHO France
- Nos tweets (@alexandreidaho)
- Notre actualité en France
- L'Idahomètre
- Nos dépêches
- Nos campagnes
- Notre actualité à l'international
- Nos communiqués de presse
- Nos archives (France)
- Nos archives (international)
- Nos ateliers
- Nos observatoires
Comment nous aider ? - Comité IDAHO France
- Créez votre propre IDAHO
- Devenez Bénévole IDAHO
- Devenez Militant-e IDAHO
- Faites un don à IDAHO
- Mobilisez les stars !
- Mobilisez les mécènes !
- Webmaster, faites un lien IDAHO
Qui sommes-nous - Comité IDAHO France
- IDAHO International Vidéo disponible
- IDAHO France Vidéo disponible
- Des avancées institutionnelles
- IDAHO en quelques chiffres
- Le Comité IDAHO
- Le logo IDAHO
- Nos brochures
- Notre bureau
- Notre conseil d'orientation
- Le fondateur de l'IDAHO Vidéo disponible
Pour aller plus loin - Comité IDAHO France
- Réflexions sur l'homophobie
- Citations homophobes
- Quelques ressources
- Toutes les vidéos du site
- Notre revue de presse
- Partenaires et liens utiles

Le Comité IDAHO s'interroge : Que vaut encore la parole de François Hollande ?
Le Comité IDAHO s'interroge : Que vaut encore la parole de François Hollande ?
(28-06-2012)

Trois membres du Comité IDAHO ont lancé une grève de la faim lundi 25 juin pour protester contre l'homophobie et l'inaction honteuse de la France. Quelques heures plus tard, en catastrophe, le Quai d'Orsay a convoqué le Comité IDAHO et les autres associations internationales concernées par le sujet pour une réunion programmée trois jours plus tard, le jeudi 28 juin, à 11h. Bien entendu, comme les précédentes, cette réunion n'a abouti à rien. Aucune décision n'a été prise. Une fois de plus, ce fut le triomphe de l'attentisme et de la frilosité.

Pourtant, les faits sont là. Le 10 mai dernier, François Hollande a reçu Louis-Georges Tin, président du Comité IDAHO, et Alexandre Marcel, vice-président du comité IDAHO-France, qui ont rappelé que plus de 70 pays dans le monde pénalisent l'homosexualité. Le nouveau président s'est engagé à porter dans l'année une résolution aux Nations Unies pour une dépénalisation universelle de l'homosexualité, ce qui implique qu'on l'annonce officiellement et qu'on s'y emploie au plus vite.

Pourquoi une telle urgence ? Pour faire passer une telle résolution, le soutien des Etats-Unis, et d'Hillary Clinton en particulier, est absolument indispensable. Or avec les élections présidentielles en novembre, il y a un vrai risque que les républicains l'emportent, et l'on connaît déjà leurs positions peu favorables à la lutte contre l'homophobie. Et même si Barack Obama gagnent, Hillary Clinton a déjà annoncé qu'elle quitterait ses fonctions de secrétaire d'Etat, et il y a peu de chances que l'on retrouve à ce poste une personne aussi engagée qu'elle sur ce sujet. Par conséquent, en novembre, la situation sera moins bonne, ou plus mauvaise.C'est pourquoi il faut agir maintenant. Et ceux qui estiment qu'avancer est risqué ont tort : l'immobilisme l'est davantage.

Entre 2008 et 2010, à l'époque où Rama Yade était secrétaire d'Etat aux affaires étrangères, la France a exercé dans ce domaine un leadership international tout à fait remarquable. Poussée par le Comité IDAHO, la France a porté une déclaration à l'Assemblée générale des Nations Unies, qui fut une avancée historique. A l'époque, la plupart des experts auto-proclamés, y compris ceux du Quai d'Orsay, étaient contre cette initiative, et avaient fustigé le Comité IDAHO et Rama Yade. Mais le volontarisme de la secrétaire d'Etat permit de triompher du conservatisme ambiant, et tout le monde reconnaît aujourd'hui que ce fut un progrès remarquable. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ceux qui étaient contre la déclaration de 2008, sont aujourd'hui contre la résolution de 2012. N'ont-ils rien appris de leurs erreurs ? Ne voient-il pas que l'attentisme et la frilosité deviennent lâcheté et cruauté quand tant de gens croupissent dans les prisons de l'homophobie, de la peur et du désespoir ?

En l'état actuel des choses, le Comité IDAHO dénonce l'attitude du Quai d'Orsay, qui traite avec désinvolture, mépris, voire avec cynisme les engagements du président (après tout, ce n'était qu'une promesse ! Ah oui, vous y aviez cru ?) Dès lors, au-delà de la question homosexuelle, une question se pose, qui devrait inquiéter très sérieusement tous ceux qui se sont mobilisés pendant la campagne pour obtenir des engagements, quels que soient les domaines : que vaut encore la parole de François Hollande ?

Dans ce contexte navrant, face aux mensonges, aux renoncements, aux lâchetés et aux trahisons de toutes sortes, les militants du Comité IDAHO ne peuvent que poursuivre leur grève de la faim.



<Retour Liste>

Grève de la faim contre l'homophobie et contre l'inaction honteuse du gouvernement ! >>
<< Grève de la faim contre l'homophobie et l'inaction du Quai d'Orsay: les grévistes entament leur troisième semaine.


Webmaster, cliquez-ici - Contactez-nous - Mentions Légales - © Comité IDAHO France - 2011/18

Homosexuals persecuted in Chechnya: the silence of the International Criminal Court
Nos communiqués de presse
Homosexuals persecuted in Chechnya: the silence of the International Criminal Court
(18-12-2017)

On May 16, 2017, the Idaho France Committee and two other NGOs filed a complaint of genocide against Chechen President, Ramzan Kadyrov, at the International Criminal Court.
Homosexuelle in Tschetschenien verfolgt: das Schweigen des Internationalen Strafgerichtshofs
Nos communiqués de presse
Homosexuelle in Tschetschenien verfolgt: das Schweigen des Internationalen Strafgerichtshofs
(18-12-2017)

Am 16. Mai 2017 reichten das Comité Idaho France und zwei weitere NGOs beim Internationalen Strafgerichtshof eine Klage gegen den tschetschenischen Präsidenten Ramzan Kadyrow wegen Völkermordes ein.
Homosexuels persécutés en Tchétchénie : le silence de la Cour Pénale Internationale
Nos communiqués de presse
Homosexuels persécutés en Tchétchénie : le silence de la Cour Pénale Internationale
(18-12-2017)

Homosexuels persécutés en Tchétchénie : le silence de la Cour Pénale Internationale.Le comité Idaho France et deux autres ONG ont déposé plainte le 16 mai 2017 pour génocide auprès de la Cour Pénale Internationale contre le Président tchétchène
Homophobie en Tchétchénie : «La plainte oblige la Cour pénale internationale à des vérifications»
Notre actualité à l'international
Homophobie en Tchétchénie : «La plainte oblige la Cour pénale internationale à des vérifications»
(17-05-2017)

Mouss, Stop homophobie et le comité idaho france dépose plainte contre le président de la Tchétchénie.
Journée Internationale contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie 2018 Thème annuel :  SOLIDARITÉ et ALLIANCES IDAHOT 2018
Dépêche
Journée Internationale contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie 2018 Thème annuel : SOLIDARITÉ et ALLIANCES IDAHOT 2018
(01-11-2017)

Cette année, le thème proposé IDAHOT2018 est SOLIDARITÉ et ALLIANCES Journée Internationale contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie 2018
La Tunisie s’engage à cesser les examens anaux, garantir la protection des LGBTQI, mais rejette toute décriminalisation
Notre actualité à l'international
La Tunisie s’engage à cesser les examens anaux, garantir la protection des LGBTQI, mais rejette toute décriminalisation
(22-09-2017)

La Tunisie s’engage à cesser les examens anaux, garantir la protection des homosexuels, mais rejette toute décriminalisation.
Urgence #Tunisie : Les #homosexuels systématiquement « torturés » dans l'indifférence générale
Notre actualité à l'international
Urgence #Tunisie : Les #homosexuels systématiquement « torturés » dans l'indifférence générale
(20-09-2017)

TUNISIE : Suite aux nombreux témoignages de victimes et alertes de l'ONG tunisienne Shams, Le Comité Idaho France et STOP homophobie dénoncent la cinquantaine d'arrestations .
Rapport International annuel IDAHOT 2017
Notre actualité à l'international
Rapport International annuel IDAHOT 2017
(14-07-2017)

Diffuser la créativité et le courage, des milliers de militants dans le monde entier ont fait de cette Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie
TV5 MONDE : Journée mondiale contre l'homophobie : triste état des lieux "video à découvrir en un click sur le lien"
Notre actualité en France
TV5 MONDE : Journée mondiale contre l'homophobie : triste état des lieux "video à découvrir en un click sur le lien"
(17-05-2017)

TV5 MONDE: Explications d'Alexandre Marcel,Président du comité idaho france et porte-parole de l'association Stop Homophobie 17 05 2017
Dépêche